Actualités

Éric Camilli, pilote d’essais Toyota !

Eric Camilli pilote d'essais Toyota

Éric Camilli © DPPI

Éric Camilli continue de gravir les échelons. Après avoir été membre du Team Rallye Jeunes FFSA en 2013, puis membre de l’Équipe de France FFSA Rallye 2015 au dernier Monte-Carlo, le jeune Niçois vient d’être nommé pilote d’essais Toyota pour accompagner le retour en WRC du constructeur nippon.

La rapidité et l’efficacité sont indéniablement deux caractéristiques qui définissent Éric Camilli. Aussi bien au volant d’une voiture de rallye que pour la carrière de sportif de haut niveau qu’il essaye de tracer. Novice en rallye il y a encore trois ans, le jeune Niçois franchit les étapes avec une facilité déconcertante.

Tout commence réellement en 2012 quand Éric, qui n’avait quasiment jamais roulé auparavant, remporte Rallye Jeunes FFSA, l’opération de détection de jeunes pilotes de rallye organisée par la Fédération Française du Sport Automobile. S’ensuit alors une année 2013 au sein du Team Rallye Jeunes FFSA, au volant d’une Citroën DS3 R1, entre compétition et stages de formation. La saison suivante, 2014, est marquée par la diversité des autos à bord desquelles Éric s’essaye (Peugeot 207 S2000, Citroën DS3 R3, Peugeot 208 R2…) et par ses premiers engagements en Championnat du Monde des Rallyes : Rallye d’Allemagne, puis Rallye de France-Alsace (à nouveau sous les couleurs du Team Rallye Jeunes FFSA).

Toyota le convie alors à une séance d’essais pour évaluer son niveau sportif, aux côtés d’autres jeunes pilotes talentueux tels que Stéphane Lefebvre, Kevin Abbring, Pontus Tidemand ou encore Teemu Suninen. Un test pour juger du potentiel de chacun afin de préparer, pour Toyota, un éventuel retour en WRC dans les années suivantes.

Fort de ces expériences et de ses performances, Éric est sélectionné, début 2015, pour participer au Rallye Monte-Carlo sous l’égide de l’Équipe de France FFSA Rallye. Une épreuve dont il s’acquitte avec brio en terminant cette première manche WRC de la saison avec une 15e place au classement général au volant de sa Ford Fiesta R5.

L’annonce de Toyota, ce vendredi 30 janvier, confirmant son retour en Championnat du Monde des Rallyes à l’horizon 2017 arrive donc à point nommé pour le jeune espoir national qu’est Éric Camilli. Aux côtés de pilotes confirmés (Stéphane Sarrazin et Sebastian Lindholm), Éric participera aux essais et développement de la Toyota Yaris qui fera office de monture officielle pour le constructeur japonais dans deux ans. Pour peut-être ensuite grimper encore plus haut ?

retour aux actualites