Actualités

Yannick Roche, finaliste Rallye Jeunes FFSA Copilotes

Roche ©Max Ponti

Yannick Roche ©Max Ponti

Entretien avec Yannick Roche, champion de l’European Historic Rally 2017 et finaliste de l’opération Rallye Jeunes FFSA ‘Copilotes’.

​Qu’est-ce que cela fait d’être le plus âgé parmi les sélectionnés ? Du stress en plus car tu es sensé avoir de l’expérience, ou l’inverse ?
En toute franchise, je n’avais même pas réfléchi à la question. Tout d’abord parce que parmi mes camarades sélectionnés, certains sont tout autant voire plus expérimentés, mais aussi parce qu’on a la chance de pratiquer une fonction où la limite d’âge est quasi absente. Il n’y a qu’à voir les carrières de Denis Giraudet ou John Kennard pour s’en convaincre !

Es-tu supris de te retrouver parmi les sept finalistes ?
Être sélectionné à un concours est forcément une bonne surprise. Un peu comme en rallye, la journée de sélection était d’abord une compétition contre soi-même, sans avoir aucune idée de ce que pouvait réaliser chacun. J’ai essayé de mettre toutes les chances de mon côté en préparant la détection sérieusement et ça a payé, maintenant le plus dur reste à faire.

En finale, quel sera ton atout numéro 1 ?
Difficile à dire. D’autant plus que, comme lors de la première sélection, on ne connaît le programme de la journée que dans les grandes lignes. Mais mon but n’est pas forcément de tout miser sur un « atout », mais plutôt de remplir mon rôle de la façon la plus complète qu’il soit, en s’impliquant dans chacune des facettes qui composent le rôle un copilote. Je voulais remercier la FFSA d’avoir étendu l’opération Rallye Jeunes aux copilotes. Quelqu’en soit le résultat me concernant, je suis ravi de la mise en place de cette sélection.

retour aux actualites