Actualités

Les derniers qualifiés de l’Opération Rallye Jeunes sont connus

IMG_5709

L’opération de détection de jeunes pilotes de rallye organisée par la FFSA conclue sa seconde phase de sélection au circuit Nîmes-Ledenon. Au terme des trois jours, ce sont 26 candidats qui ont été retenus pour la finale de lundi.

​​Ils étaient plus de 200 à se confronter ce dimanche en clôture de la deuxième phase de sélection, et le chrono a parlé. Ils sont 18 à avoir passé l’écueil du parcours sélectif dressé par la Fédération Française du Sport Automobile (FFSA). Quatorze d’entre eux sont issus de la pré-sélection de Lyon et de l’île de la Réunion. Les 4 de la sélection de Nîmes, sur le même format que les deux jours précédents. Le Président de la Ligue du Sport Automobile Occitanie, Samuel Teissier, était présent pour féliciter les qualifiés du jour.

Sarah Rumeau – 22 ans – Réunion – Non Licenciée

« Je suis contente, j’espère que la suite va être longue, je vais tout donner. »

Loic Belus – 23 ans – Réunion  – Licencié

« Je suis très satisfait. Le plus dur reste à venir. Pourquoi pas le championnat de France des Rallyes Junior ! »

Jérôme Oulia – 21 ans – Réunion  - Licencié

« Je suis content d’avoir fait un résultat. On est trois Réunionnais, on sera solidaires ! »

Valérian Roth-Jacquet – 22 ans –  Grand Est  – Non Licencié

« Ici, j’étais mieux qu’à Lyon ! Demain la finale, on verra ce que ça donne. »

Yoann Pinabel – 23 ans –  Bretagne  – Non Licencié

« Beaucoup de pression aujourd’hui. J’étais déterminé et le passage a été concluant ! »

Augustin Charpin – 22 ans – Auvergne Rhône Alpes  – Non Licencié

« Pas trop de pression, je ne pensais pas me qualifier ! Je suis content d’y être arrivé. »

Lucas Farget – 22 ans –  Auvergne Rhône Alpes  – Non Licencié

« Je ne m’attendais pas du tout à être ici ! J’espère que demain va bien se passer ! »

Guillaume Plubel – 24ans – Grand Est  – Licencié

« Le jeu en vaut la chandelle. J’ai roulé propre sans prendre de risques, ça a payé c’est le principal. »

Melvin Rabilloud  – 20 ans –  Auvergne Rhône Alpes  – Licencié

« Je ne m’attendais pas à me qualifier, encore moins à avoir le meilleur temps. Je voulais m’appliquer, sans rien regretter. »

Romain Masselin – 22 ans – Ile de France  – Non Licencié

« Tout se passe bien, je ne suis pas mécontent. Je voulais absolument réussir, et on verra bien pour la suite, c’est du plus ! »

Matthieu Franceschi – 18 ans –  PACA  – Licencié

«  Ca se passe très bien, aucune pression, le plus dur reste venir, je vais faire le maximum pour ne pas regretter. »

Florent Todeschini – 21 ans – PACA  – Licencié

« C’est ma deuxième finale. Je stressais de ne pas arriver à me qualifier à nouveau. Le plus gros est passé pour moi. »

Antoine Fleury – 21 ans –  PACA  – Non Licencié

« Le trajet pour Lyon, puis Nîmes… Ca vaut le coup ! Je me suis préparé comme j’ai pu, entre des quilles de chantier, ça m’a rassuré. »

Jérémy Cognet – 20 ans – Auvergne Rhône Alpes​​ – Licencié

« Je m’y attendais vraiment pas, c’est une surprise pour moi. Je suis super content. »

Benjamin Bouchet – 24 ans – PACA –Non Licencié

« Pour moi c’était l’occasion d’essayer. Je n’avais jamais eu le temps d’essayer. Je suis assez surpris d’être ici. »

Evan Maillard – 24 ans – Ile de France – Licencié

« J’ai 24 ans, c’était ma dernière chance, c’était un stress supplémentaire. Demain, je donnerai le meilleur de moi-même. »

Clément Real – 23 ans – PACA – Non Licencié

« J’ai tenté hier et j’ai touché une quille, j’ai retenté aujourd’hui et malgré le stress, j’y suis allé et ça s’est joué au millième.  »

Sylvain Lapis – 23 ans –PACA – Non Licencié

« Si on m’avait dit ça ce matin, je ne l’aurais pas cru. J’ai roulé, j’ai cherché à m’amuser, car c’est ça le principal. »

Place maintenant à la finale ce lundi, avec une première phase éliminatoire sur Ford Fiesta de série avant une dernière confrontation en Ford Fiesta R2J pour les 6 meilleurs d’entre eux.

SARAH RUMEAU, UNE FEMME EN FINALE

Une seule femme a pu passer le cap des qualifications. Sarah Rumeau, 22 ans, présente d’autant plus un profil atypique car elle est issue des pré-qualifiés de l’Île de la Réunion. Sûre d’elle, Sarah est prête à en découdre dès demain : « Je suis arrivée déterminée, ce n’est pas parce qu’on est une fille qu’on ne peut pas faire un résultat comme ça ! »

L’AVIS DE NICOLAS BERNARDI, RESPONSABLE DE L’OPERATION

« Nous sommes arrivés au terme des sélections 2017. Ce n’est pas encore l’heure du bilan puisqu’il reste la finale à disputer demain, cependant, nous pouvons être satisfaits du cru 2017 où près de 2000 candidats se sont confrontés sur l’ensemble des sélections. Encore une fois, les pilotes non-licenciés ont fait mieux que de se défendre face aux pilotes licenciés. On peut souligner que l’Opération Rallye Jeunes offre une chance à tous, elle détecte le talent au-delà de l’expérience. »

À PROPOS DE L’OPÉRATION

Organisé par la FFSA de 1994 à 2009, puis de 2011 à 2013, et à nouveau depuis 2016, Rallye Jeunes FFSA traduit l’ambition fédérale de détection de nouveaux talents, mais également de découverte du rallye par le plus grand nombre. Depuis sa création, l’opération a révélé de nombreux pilotes évoluant aujourd’hui au plus haut niveau de la discipline : Sébastien Loeb (finaliste en 1995 et 1996), Sébastien Ogier (lauréat 2005), Éric Camilli (lauréat 2012)…

retour aux actualites