Actualités

Jules Escartefigue, finaliste Rallye Jeunes FFSA Copilotes

ESCARTEFIGUE ©Facebook - Bastien Roux

Jules Escartefigue © Facebook - Bastien Roux

Entretien avec Jules Escartefigue, copilote sur la Coupe de France des Rallyes en 2017 et finaliste de l’opération Rallye Jeunes FFSA ‘Copilotes’.

Il y a des familles de pilotes, comme les Franceschi par exemple. Chez les Escartefigue… C’est les copilotes, c’est ça ?
Chez les Escartefigue, c’est un peu tout à vrai dire… J’aurais plutôt tendance à dire pilote, même si à l’heure actuelle les 2 frères « Escart » sont à droite. Moi je suis vite monté, dès que j’ai pu, dans un baquet, mais mon premier fut celui d’un karting à l’âge de 7 ans. Avant de pouvoir monter à 16 ans dans une auto.

Tu es le plus jeune qualifié, même pas majeur, c’est une surprise pour toi ?
Une surprise ? Évidement ! Je n’y pensais vraiment pas car je suis monté au Mans comme si j’allais en week-end avec les copains ! Je n’ai rien préparé en particulier, j’ai juste relu quelques réglementations et puis ensuite « au talent » comme on dit ! Un peu comme mes cours ! Mais il vrai que voir mon nom à côté de personnes qui ont 70-80 rallyes d’expérience, ça fait drôle.

Qu’est-ce qui t’as permis de te qualifier selon toi ?
C’est difficile à dire, mais je pense que mes connaissances rallystiques m’ont pas mal aidé. Ensuite je pense que la motivation et mon jeune âge ont également joué.

En finale, qu’est-ce qui fera la différence en ta faveur ?
Ce qui peut me démarquer des autres finalistes sera sûrement l’investissement, la rigueur et l’engagement que j’y porte. À ce jour, c’est en partie grâce à cela que j’arrive à masquer mon manque d’expérience. Mais la différence, c’est qu’eux (les autres finaliste) ont déjà prouvé leur talent. On ne peut qu’être satisfait de leur travail. Moi en revanche, je n’ai rien prouvé donc ils ne peuvent qu’être surpris de mon travail… À voir si c’est la surprise ou la satisfaction qui primera.

retour aux actualites