Actualités

Gilbert et Berton au sommet, Camilli motivé, Laskowski exalté

Gilbert et Berton au sommet, Camilli motivé, Laskowski exalté

© Gérard Auriol

Les 14 et 15 mars dernier, le Championnat de France des Rallyes reprenait ses droits, avec la 54e édition du Rallye du Touquet. Une épreuve marquée de l’empreinte Rallye Jeunes FFSA, avec quatre anciens lauréats impliqués : Quentin Gilbert, Charlotte Berton, Éric Camilli et Laurent Laskowski.

L’année suivant la victoire de chacun des lauréats Rallye Jeunes FFSA reste toujours un souvenir mémorable pour chacun d’entre eux, entre les stages de formations, les compétitions officielles et les premières interviews. En revanche, la suite n’est pas toujours aussi évidente. Le maximum de moyens est bien entendu mis en œuvre pour tenter de faire perdurer la présence des anciens lauréats en Championnat de France des Rallyes, mais c’est avant tout la motivation et la détermination de chacun d’entre eux qui fait la différence.

Après avoir fait leurs preuves au sein du Team Rallye Jeunes FFSA le temps d’une année, les lauréats sont en effet lancés dans le grand bain, avec la responsabilité de rassembler des budgets pour poursuivre la compétition. Tous ne parviennent pas à s’ancrer au plus haut niveau, mais quelques-uns font preuve de davantage de hargne et de motivation pour continuer : Quentin Gilbert, Charlotte Berton, Éric Camilli et Laurent Laskowski sont de cette trempe.

Si le premier, vainqueur de Rallye Jeunes FFSA en 2009, commence aujourd’hui à percer au plus haut niveau international, avec notamment plusieurs victoires en WRC3 et un programme en WRC2 en 2014 ; et que la seconde, lauréate en 2005, prouve sa valeur année après année dans les classements féminins ; les deux autres, Éric Camilli et Laurent Laskowski, vainqueurs en 2012, débutent doucement mais sûrement leur apprentissage du haut niveau national, à commencer par le Rallye du Touquet en 2014.

Survolée par le Champion de France en titre, Julien Maurin, cette première épreuve de la saison a néanmoins vu briller Quentin Gilbert, excellent second pour sa première apparition avec une Citroën C4 WRC, et Charlotte Berton, gagnante du classement féminin. Éric Camilli, engagé en 208 Rally Cup, a en revanche connu moins de succès avec un abandon sur panne mécanique (embrayage) lors de la 8e spéciale. Une déception pour le pilote niçois, mais qui n’altère en rien sa motivation, comme il nous l’expliquait lui-même : « C’est vrai qu’on était en bagarre pour la troisième place, avec une certaine réussite puisqu’on faisait de très bons temps. Au bout de deux kilomètres de spéciale lors de la deuxième journée, le disque de l’embrayage a lâché. C’est dommage car c’est un très beau rallye, mais nous avons au moins eu l’occasion de découvrir la voiture en roulant proprement, même si nous aurions bien voulu profiter de la deuxième journée pour attaquer davantage. Le Rallye Terre de Causses se profile maintenant dans trois semaines. Ce sera la première épreuve sur terre de ma vie. Ce qui ne nous empêchera pas d’essayer d’inverser la tendance pour nous permettre de rebondir au classement ! »

Quant à Laurent, il était également présent pour l’ouverture de la saison, mais de manière plus informelle, puisqu’il assurait… l’ouverture du rallye pour le compte de Gilles Stievenart (engagé avec une Subaru Impreza WRC). À bord d’un modeste véhicule de série, Laurent a ainsi rempli un tout nouveau rôle : « C’était ma première expérience sur un rallye hors d’une voiture de course. J’ai cependant pris beaucoup de plaisir, car cela s’est très bien passé, notamment d’un point de vue humain. De plus, c’est certain qu’être au Rallye du Touquet permet de se remettre dans le bain : entendre des notes, ça te motive pour le prochain rallye, même si tu n’es pas en compétition. En fait, depuis trois mois, on prépare la saison avec Valentin (NDLR : Valentin Sarreaud, son copilote), et on essaye de ne rien laisser au hasard. On a un programme pour le Championnat de France des Rallyes Junior, mais on va aussi essayer de prendre un peu d’expérience sur la terre… On est sur-motivé ! ».

Rendez-vous donc au Rallye Lyon Charbonnières – Rhône pour Charlotte et Laurent, au Rallye du Portugal pour Quentin et au Rallye Terre de Causses pour Éric !

retour aux actualites